Le nouveau compteur Linky, vous en avez forcément déjà entendu parler ! Il annonce un grand changement dans les habitudes de consommation des français et va faciliter l’autoconsommation ! Retour sur ce « boitier intelligent » qui fait la part belle aux Énergies Renouvelables et veut accélérer notre Transition Énergétique.

C’est quoi Linky ?

nouveau compteur linky
En 2009, une Directive de l’Union européenne a fixé l’objectif de déployer des compteurs communicants dans 80 % des foyers européens d’ici 2020.

En France, Enedis (anciennement ErDF) veut remplacer 90 % des compteurs existant d’ici 2021, ni le compteur, ni sa pose, ne seront facturés au client. La pose des compteurs communicants Linky a commencé à titre expérimental le 1er décembre 2015. Le compteur Linky sera installé pour toutes les nouvelles installations PV dès janvier 2017, et les installations PV existantes < à 36 kVA verront leurs compteurs remplacés. Aujourd’hui, 2 millions de ces nouveaux compteurs ont déjà été installés.

Linky est un compteur communicant qui peut recevoir des ordres et envoyer des données sans l’intervention physique d’un technicien. De nombreux avantages concrets vont faciliter les démarches des clients d’Enedis qui misent avec le compteur Linky sur le service à distance.

Les avantages du nouveau compteur communicant Linky

Linky propose la relève automatique de la consommation : alors qu’avant, la plupart du temps, les relèves se faisaient sur rendez-vous avec un technicien, avec le compteur Linky, les relèves se font à distance (dispositif pleinement fonctionnel à partir de 2018).

Linky propose d’adapter la puissance de son compteur sans prendre rendez-vous et sans passage d’un technicien. Le changement est fait à distance en moins de 24 heures.

Linky propose de mieux maîtriser sa consommation. Alors qu’auparavant la consommation réelle n’était relevée que tous les six mois environ, avec le compteur Linky, la consommation électrique est accessible sur un site Internet. Le consommateur peut ainsi mieux la comprendre et agir pour la maitriser. 

Linky propose d’emménager plus simplement : pour avoir l’électricité dans son nouveau logement, il fallait auparavant attendre le passage d’un technicien dans un délai de 5 jours, avec Linky, en moins de 24 heures, tout est réglé à distance.

L’autoconsommation solaire favorisée avec le raccordement gratuit !

Chez DualSun, si ce nouveau compteur nous intéresse tant, c’est qu’il s’engage vraiment en faveur des énergies renouvelables, notamment sur le solaire.

Il faut savoir qu’une installation photovoltaïque permet plusieurs configurations différentes pour l’utilisation de l’électricité : vente totale de l’électricité au réseau, autoconsommation avec vente du surplus non utilisé, ou autoconsommation totale (Pour en savoir plus sur ce sujet, consultez cet article : parlons autoconsommation ).

linky solaireJusqu’ici, pour une installation en vente totale ou en autoconsommation avec vente du surplus, il fallait installer des compteurs spécifiques pour suivre les électrons produits ainsi que les électrons injectés au réseau. Ce « coût de raccordement » variait de 600 à 1200€ au barème Enedis pour les particuliers, selon la complexité de l’installation. La très bonne nouvelle est là : le compteur Linky intègre cette fonction des compteurs liés avec une installation photovoltaïque !

Ainsi, en anticipation du déploiement de Linky début 2017, depuis le 30 septembre 2016 Enedis a révisé le barème des coûts de raccordement pour les installations photovoltaïques. Le tarif de raccordement pour la configuration « autoconsommation avec vente de surplus » devient gratuit (sauf en cas de sectionneurs externes). Pour l’option vente totale de l’électricité, Enedis annonce une baisse du tarif de raccordement de 130 €.

« Depuis le 30/09/16, tous les devis d’Enedis pour raccorder des installations PV < à 36 kVA  au réseau public sont émis selon le barème V4.1, validé par CRE cet été. Ce barème anticipe la généralisation de Linky dès janvier 2017, et apporte dès à présent des baisses significatives notamment en injection de surplus où le raccordement devient gratuit ». – Richard Loyen, Délégué Général d’ENERPLAN

Avec ce nouveau compteur, c’est la configuration « autoconsommation avec vente de surplus » qui est facilitée, au lieu de la vente totale de la production qui était auparavant la configuration la plus répandue.

Barème pour la facturation des raccordements au Réseau Public de Distribution d’électricité concédé à Enedis :

bareme-facturation-raccordements-enedis

cliquer pour afficher

Cette nouveauté simplifie largement l’installation des panneaux photovoltaïques chez soi car l’étape raccordement au réseau était onéreuse (délais importants, complexité des démarches, prix élevé). Nous fondons beaucoup d’espoirs sur cette avancée pour voir le marché du solaire résidentiel reprendre dans les mois à venir, et nous attendons beaucoup de nouvelles installations avec la configuration « autoconsommation et vente de surplus » !

Quels impacts a Linky sur les offres DualSun ?

Jusqu’ici, notre offre de base se positionnait autour de 4 panneaux hybrides DualSun pour garantir une autoconsommation totale de l’eau chaude et de l’électricité. Avec Linky, nous allons continuer à promouvoir cette offre 100% autoconsommation, mais nous allons aussi développer davantage notre offre autoconsommation avec vente du surplus. Cela signifie : utiliser 4 panneaux hybride (Wave) et compléter la toiture avec des panneaux DualSun PV (Flash) pour maximiser la production de la toiture et la rentabilité du système.

Quant à notre offre piscine qui préconise plutôt 10-12 panneaux, cette configuration autoconsommation et vente du surplus est parfaite !

Interview de Richard Loyen, Délégué Général d’ENERPLAN


richard loyen enerplan solaireAvec l’arrivée de Linky, quel est l’impact pour un propriétaire de maison qui a prévu d’installer des panneaux solaires chez lui ?

L’impact concret, c’est une installation photovoltaïque qui va lui coûter sensiblement moins cher en autoconsommation avec vente du surplus (600 € d’économisés) avec 1 seul compteur Linky mis en place gratuitement pour le soutirage et l’injection. Tandis que l’appétence des français à autoconsommer leur électricité solaire est grande, la vente du surplus est facilitée avec Linky. Cela permet de ne pas limiter la taille de son installation PV avec toutes les contraintes liées à la convention d’autoconsommation sans injection, et ce sont les voisins qui consommeront l’électricité solaire que l’on a produit en trop par rapport à ses besoins.

A votre avis, est-ce qu’il y aura un impact sur le marché solaire résidentiel avec l’arrivée de Linky ?

Considérant l’évolution significative du coût du raccordement qui est devenu gratuit en injection de surplus < à 36 kVA, et la mise en place prochaine d’un nouvel arrêté tarifaire qui va notamment ne plus obliger à l’intégration au bâti, les prix des systèmes PV installés chez les français vont baisser. Le raccordement en injection de surplus qui représente environ 20% des demandes en 2016, devrait représenter 70 à 80% en 2017, la vente totale de l’électricité solaire va devenir l’exception en résidentiel. Nous devrions basculer dans un marché PV résidentiel tiré par l’autoconsommation avec vente du surplus, avec on l’espère un marché beaucoup plus dynamique.

Vidéo