En octobre 2018 un rapport de l’Observatoire des Énergies Renouvelables (Observ’ER) publiait avec le soutien de l’ADEME son étude qualitative du marché du solaire photovoltaïque résidentiel en France (disponible ici). On y lit par exemple que les professionnels du photovoltaïque ont le sentiment que leur activité redécolle en 2018 ce qui est une excellente nouvelle.

Ce rapport est une source d’informations intéressante qui dégage plusieurs thèmes auxquels DualSun est associé, nous en détaillons quelques-uns.

La montée en puissance du PVT

pvt photovoltaique franceChez DualSun nous travaillons depuis de nombreuses années à offrir un produit technologique compétitif sur le plan économique et écologique. A ce jour nous avons équipé plus de 800 bâtiments d’abord en France mais aussi à l’étranger avec notre technologie innovante et nous notons un réel intérêt pour notre solution solaire hybride.

La synthèse de l’étude note de son côté que “L’offre sur le marché domestique du photovoltaïque est variée. Le pays se caractérise par une offre de solaire hybride (PV/eau ou PV/air), qui représente un marché plus important que le solaire thermique, et sur lequel peu d’entreprises sont placées.” Continuons le travail !

L’autonomie énergétique de plus en plus souhaitée par les clients

progression installation puissance pv france“Les installateurs équipent beaucoup de foyers avec des solutions d’autoconsommation. Cela répond à un désir d’autonomie de la part des particuliers qui sont parfois déçus de ne pas pouvoir aller plus loin dans cette autonomie. Cela sera technologiquement possible dans les années à venir, et les esprits des citoyens seront prêts à la démarche du stockage, et peut-être du power-to-grid.”

L’autoconsommation solaire, l’autonomie énergétique sont des points qui prennent une dimension de plus en plus importante et chez DualSun nous sommes bien alignés sur ce principe en permettant localement de produire et de consommer l’eau chaude et l’électricité nécessaire au logement !

A la recherche d’installateurs qualifiés

qualification installateur photovoltaiqueLe rapport note en ces termes une pénurie d’installateurs qui freinent la dynamique de la filière “Parmi les points cités par les professionnels interrogés, le besoin de réseaux d’installateurs est l’un des plus fréquents. La demande croissante se heurte encore trop souvent à une pénurie d’offres en termes d’installations ; la situation étant plus prégnante dans certaines régions que dans d’autres. Il y a un besoin de main-d’œuvre qualifiée dans le marché du photovoltaïque.”

C’est un problème que nous avons observé de notre côté également et nous y répondons en proposant la formation “Poseurs d’Avenir” en partenariat avec BAO Formations et avec le soutien d’Engie ! Après 3 mois de formation et un stage en entreprise, 8 stagiaires sont prêts à l’embauche depuis novembre. Chacun d’eux dispose d’un QualiPV et de toutes les habilitations nécessaires à la profession d’installateur solaire.

Par ailleurs la rapport pointe le fait que “des professionnels biens formés, arrivant sur le marché, peuvent par ailleurs être un moyen de cantonner l’écodélinquance”, et c’est exactement ce contre quoi nous voulons lutter avec la formation “Poseurs d’Avenir” et avec notre outil MyDualSun. En incitant les personnes intéressées par une installation solaire à réaliser gratuitement leur étude sur notre outil, nous leur permettons de prendre conscience du juste prix d’une installation solaire (en fonction de leurs besoins) et nous leur proposons de les mettre en relation avec un installateur agréé DualSun. Vérification des devis et mise en place d’un réseau d’installateur de confiance, l’objectif est bien de travailler dans la confiance, et la confiance n’exclut pas le contrôle !

Les écoles de vente organisées par DualSun

Tous les mois DualSun forme des installateurs à ses produits d’un point de vue commercial et technique. Transparence et communication, deux mots pour soigner la relation client et proposer une offre robuste.    

Des procédures administratives trop lourdes

Un représentant de la filière avançait « nous espérons encore une simplification administrative. Le processus pour installer de l’autoconsommation avec vente de surplus reste fastidieux et long par rapport à ce que nous pouvons avoir dans d’autres pays. Six mois entre le devis et le moment où l’on peut profiter de ses électrons, c’est trop lent. » Nous partageons là aussi ce point de vue et nous travaillons aux côtés d’ENERPLAN (Syndicat Professionnel des Énergies Solaires) pour refondre ces démarches, c’est un travail de longue haleine que nous espérons voir aboutir au plus vite dans l’intérêt de tous.

Ce rapport pointe donc plusieurs points positifs dont nous nous réjouissons mais aussi certains points d’amélioration sur lesquels nous sommes déjà positionnés. Le solaire hybride est de plus en plus ancré dans le paysage solaire en France, continuons à le développer et à créer du potentiel sur les toitures qui nous entourent !